Une convention premier emploi ?

    C’est just.

    Débuter sa carrière en tant que surveillant pénitentiaire

    Vous avez moins de 26 ans et le job de surveillant pénitentiaire vous intéresse ? Alors, nous avons la solution idéale pour entamer cette carrière passionnante ! Tout ce qu’il vous faut, c’est un diplôme d’enseignement secondaire supérieur et une motivation sans bornes. Le reste, on s’en occupe.

     

    Plus rapide, ferme et humaine

    La Justice se situe au croisement de la législation, de son exécution et du monde judiciaire. Dans chacun de ces domaines, nous privilégions la collaboration et l’égalité.

    Dans le même temps, nous nous efforçons de communiquer ce que nous faisons à nos partenaires et aux citoyens, avec un maximum de clarté et en leur donnant voix au chapitre.

    Ils vous ont précédé !

    Je n'aurais jamais pensé que ce travail me conviendrait, mais maintenant que je le fais, il me procure une immense satisfaction. Il fait vraiment partie de moi. 

    Michelle, assistante de surveillance pénitentiaire

    À quoi vous attendre ?

    Après une formation approfondie et sous la houlette de collègues chevronnés, vous pourrez commencer en tant que surveillant pénitentiaire. Vous vous familiariserez avec la fonction sur le terrain grâce à vos collèges. Car chez nous, un premier emploi ne signifie pas pour autant des tâches de débutant !

    Voici un aperçu de vos tâches :

    • Vous accompagnez les détenus dans chaque étape de leur peine, de leur première visite guidée à la remise définitive de leur uniforme. 
    • Les détenus qui ont des questions ou qui souhaitent simplement une oreille attentive, peuvent toujours s’adresser à vous. Si vous n’êtes pas en mesure de les aider vous-même, vous leur trouvez la bonne personne pour le faire.
    • En temps de crise, vous êtes prêt à apporter une aide rapide.
    • Vous distribuez les repas, le courrier, les tenues.
    • Vous observez et encadrez les visites, promenades et autres activités.
    • Vous exercez un rôle de surveillance lors d’activités spéciales pour certains groupes de détenus, tels que ceux présentant des troubles mentaux.
    • Vous contrôlez l’accès des collaborateurs, visiteurs et détenus.
    • Vous fouillez les détenus et, le cas échéant, contrôlez les espaces de séjour.
    • Vous rapportez toute infraction et événement suspect.
    • Vous inspectez les installations de sécurité et rapportez les pannes.
    • Vous exploitez les systèmes d’appel et de caméras, les portes électriques, etc.

    Ce que vous pouvez attendre de nous :

    • Toutes les formations et le coaching qu’il vous faut pour commencer votre job avec assurance.
    • Une convention premier emploi d’au moins six mois.
    • La possibilité, plus tard, d’être nommé définitivement.
    • Le traitement : 25.987,90 EUR (bruts indexés annuellement).
    • Des primes et allocations supplémentaires.
    • Une prime de désagrément (25 EUR ).
    • Une rémunération pour les prestations en soirée, de nuit et le samedi à 150 %.
    • Une double rémunération pour les prestations effectuées les dimanches et jours fériés .

    Comment postuler ?

    L’avantage lorsqu’on postule pour une convention premier emploi, c’est qu’il n’y a pas de sélection longue et compliquée. Il suffit de remplir le formulaire de candidature ci-dessous et on s’occupe du reste, c’est aussi simple que ça. L’étape suivante est un entretien d’embauche au cours duquel nous évaluons votre motivation et vos compétences.

    Un environnement de travail unique

    ?

    Envie de plus d’info just ?

    Copyright © 2021 Services publics fédéraux belges